EN

LA FONDATION SIFCA sensibilise les élèves de Dabakala sur les risques des grossesses précoces

LA FONDATION SIFCA sensibilise les élèves de Dabakala sur les risques des grossesses précoces

Le Saviez-vous?

110 cas de grossesses en milieu scolaire ont été enregistrés dans la seule ville de Dabakala, au premier trimestre de l’année scolaire 2020-2021. Un score que la Fondation SIFCA a souhaité réduire en organisant, le Jeudi 29 Avril 2021, une session de sensibilisation à l’endroit des élèves des collèges et lycées de la ville. 

Organisée autour du thème « Pour ma réussite scolaire, je suis responsable », cette journée s’est voulue une occasion d’échanger de manière claire et ouverte avec les élèves sur les dangers des grossesses précoces tant sur le plan sanitaire, que sur le plan socio-économique.

Soucieux d’apporter leur pierre à l’édifice, de nombreux professionnels se sont joints à la délégation de la Fondation SIFCA, conduite par Mme Henriette GOMIS-BILLON, Secrétaire Générale. Parmi eux, Mme Khady CISSE, sage Femme diplômée d’Etat, engagée dans la Promotion de la Santé de l’Enfant de la Femme et de la Famille et auteure de l’agenda « Super Mousso », du Dr Issa KARAMA Gynécologue, médecin de SIFCA, de Dr AKA Médecin médico-scolaire de Dabakala et de M. Coulibaly Moussa du Centre social de Dabakala.

Leurs interventions ont été suivie d’une série de témoignages et exhortations, faits par Mesdames Florence KONE de l’Agence de Communication Advantage, et  ATTA Diallo Hortense, Vice Présidente de l’Université Nanguy Abrogoua.

Une journée riche en partage, qui s’est soldée par le baptême du Comité Santé du Lycée Moderne de Dabakala, dont la principale mission sera de sensibiliser les élèves sur la question des grossesses en milieu scolaire.